J'aime les dessins de mon fils.

Ce matin je regardais le dernier dessin de mon fils et je me disais une fois encore que je l'aimais bien.

Oui je l'aime bien ; finalement comme la plupart des dessins de mon fils. Pourtant ces dessins ne sont pas particulièrement aboutis. Non mon fils n'a pas de don particulier.

Jusqu'à présent je me disais que  c'était normal. On craque tous sur les dessins de nos enfants. Ce matin j'ai regardé le dessin de mon fils,  je me suis arrêtée et j'ai réalisé que, non, je n'aime pas les dessins de mon fils comme tous les parents. Je les aime pour une autre raison. J'aime les dessins de mon fils car dès qu'on y voit un personnage, il sourit.

Ce sourire quand je le regarde me mets du baume au coeur. Ce sourire c'est un sacré pied de nez  à toutes ces questions qu'on peut se poser pendant la grossesse. C'est presque une provocation en retour de tous les oiseaux de malheur. Ceux qui vous demandent plus ou moins maladroitement pourquoi vous ne l'avez pas tué dans votre ventre, ceux qui vous demandent pourquoi vous ne l'avez pas abandonné, ceux qui vous disent qu'un enfant handicapé sera et est malheureux toute sa vie de souffrance.

Un dessin pour écraser toutes les interrogations sur notre capacité à être de suffisement bons parents.

Un dessin pour nous rassurer sur l'équilibre de notre enfant.

Un dessin pour sa joie de vivre.

WP_20180129_13_05_41_Pro

 

 

 

 

 

Un dessin pour affirmer haut et fort que les enfants handicapés sont aussi heureux que les autres.

Un dessin en hommage à tous ces enfants atteints d'un handicap mental, d'une maladie de l'intelligence, qui ont une joie et une envie de vivre plus forte et plus belle que tout.

Merci mon fils pour ton sourire et ton amour immense.

WP_20180129_13_06_21_Pro