Je vous ai parlé dans l'article sur la motricité de la draisienne et du suiveur pour se déplacer et acquérir les compétences utiles à la pratique du vélo plus tard. Avec la draisienne l'enfant sait trouver son équilibre, maîtriser sa trajectoire, freiner avec la manette , gérer sa vitesse, porter son regard sur l'endroit ou il souhaite aller (et non pas sur ses pieds). Avec le suiveur il pédale, il suit un rythme sur de longues distances.

Et un jour on le sent prêt. Lui, non il ne se sentait pas prêt. Il avait peur de tomber. L'occasion d'un apprentissage en douceur s'est présentée : allées de camping plates et goudronnées, peu de personnes et de véhicules , location de vélos à 30 mètres... Alors nous avons foncé. Enfin j'ai foncé, lui il ne voulait pas car il avait peur. Je lui ai dit que quand il saurait faire du vélo il pourrait choisir le jouet qu'il voulait dans le magasin. Il a été ok pour le marché et moi j'ai espéré secrètement ne pas ressortir du magasin avec un ticket de caisse à trois chiffres.

Vous remarquerez sur les vidéos que le papa cours devant pour qu'Ellyot porte bien son regard au loin et maîtrise ainsi sa direction.

 

 

 

 

Retour au magasin de location de vélo. Mission accomplie !

DSC_0462